MARION, ANNIE et ISABELLE : la génération Y au travail…

DR. THIERRY NADISIC Le 6.06.13

Référence : H0589                 

http://www.ccmp.fr/collection-ccmp/cas-marion-annie-et-isabelle-la-generation-y-au-travail

 

Résumé

 

Le cas présente un conflit entre Annie et Marion deux salariés de générations différentes dans une équipe projet, pilotée par Isabelle, leur manager qui met en place une session du ‘Club des DRH’ pour le compte d’EPRM, grande organisation publique nationale.

Cette étude de cas « Marion, Annie et Isabelle : La génération Y au travail » se compose de trois parties.

PARTIE A : LES TATONNEMENTS ET LA PRISE DE CONSCIENCE D’ISABELLE
La situation est présentée du point de vue d’Isabelle, la directrice marketing qui manage Marion et Annie (noter qu’elle appartient à la génération X).
PARTIE B : LA MOTIVATION ET L’IMPATIENCE DE MARION
La situation est présentée du point de vue de Marion qui appartient à la génération Y et qui est en conflit avec Annie.
PARTIE C : L’INCOMPREHENSION ET LA DECEPTION D’ANNIE
La situation est présentée du point de vue d’Annie qui appartient à la génération du Baby Boom et qui est en conflit avec Marion.

 

Objectifs pédagogiques

 

1- S’initier à l’analyse des relations intergénérationnelles au travail et en particulier aux spécificités de la génération Y.
2- S’initier aux difficultés spécifiques du leadership d’une équipe projet. En particulier réfléchir aux limites de la coordination par l’autorité et aux nouvelles formes de coordination par ajustement mutuel.
3- S’initier au rôle managérial d’allocation des missions dans une équipe.
4- Prendre la posture du manager coach et utiliser une procédure de management des conflits.

 

Témoignages

 

« Cette étude de cas a été très enrichissante pour moi. Elle est tournée d’une manière telle qu’on se met vite dans la peau du personnage et on ne réalise pas tout de suite qu’Annie et Marion ont toutes les deux des torts. J’avoue avoir donc été un peu bousculée pendant le jeu de rôle puisque j’étais persuadée qu’Annie avait raison et que son interprétation était la bonne. Ainsi, lorsque je serai manager je pense que j’essaierai d’être plus prudente dans mon interprétation des conflits. »

Ludivine, étudiante en Master 2 de management des ressources humaines à l’Université d’Evry

 

« Le cas sur la Génération Y est un cas très intéressant puisqu’il fait référence à notre génération donc à notre manière de penser, nos attentes, nos besoins et nos exigences par rapport au monde de l’entreprise. Ce cas est riche car il montre vraiment l’écart de perceptions, de comportements, d’attentes et de besoins entre deux générations différentes et surtout l’impact que cela peut avoir sur la réalisation d’un projet en équipe en entreprise. Le manager confronté à ce genre de situation doit savoir comment gérer aux mieux ces conflits intergénérationnels et ce n’est pas toujours évident. On le voit bien à travers le cas puisque le management n’a pas été bon. L’intérêt de ce cas est d’étudier la position de chacune des personnes concernées pour comprendre comment la situation a évolué dans un sens contraire à la performance ».

Charlotte, étudiante en Master 2 de management des ressources humaines à l’Université d’Evry