Leadership et management juste

DR. THIERRY NADISIC Le 6.06.13

Ce séminaire que j’anime auprès d’étudiants en école de management en formation initiale et auprès de cadres en formation continue en Executive MBA a une durée de 14 à 30h. Il est fondé sur les recherches académiques sur la justice organisationnelle qu’il traduit et active pour permettre aux formés de s’entraîner à manager de façon juste et humaine. Tu trouveras ci-dessous le syllabus et quelques témoignages.

Fichier à télécharger : Syllabus 2011 leadership et management juste Exec MBA

 

Quelques témoignages de participants à l’Executive MBA de l’EMLYON

 

Témoignage 1 : Anne

« Ce séminaire met en évidence que même à notre niveau nous sommes tout sauf impuissants, et que par nos actions nous pouvons redonner du sens, là où il pourrait manquer. Pour moi, c’est mémorisé en dur, et j’espère définitivement. »

 

Témoignage 2 : Laurent

« Les points d’apprentissage de ce séminaire sont multiples. Les exercices m’ont servi dans ma vie professionnelle. J’ai pu mettre en pratique lors de l’annonce des augmentations ou des non augmentations des membres de mon équipe et de leur objectif individuel. Je dois avouer que ce cours m’a bien aidé car l’ensemble des entretiens s’est bien passé, même dans le cas les plus ardus lorsqu’il n’y avait pas d’augmentation. Cela s’est d’ailleurs déroulé plus facilement que je l’avais envisagé. Le « fair transformational leadership » m’aide aussi dans mon quotidien. J’avais noté dans le cadre du séminaire de développement personnel que je n’étais pas suffisamment délégatif. J’essaie donc d’utiliser cette technique plus fréquemment ; elle responsabilise énormément les personnes et les motive dans la mise en place des décisions. Un autre apport que j’ai retiré de ce séminaire reste le faible effet des primes. Ce que l’on propose à un moment donné en terme de rémunération a beau être conséquent, il en devient rapidement quelque chose de normal et son effet est assez court terme. C’est cependant un des sujets sur lequel nous passons le plus de temps en management. Quand on voit le retour sur investissement, on peut se poser la question de l’utilité de toutes ces batteries de système de primes. Pour conclure, ce séminaire remet en place quelques valeurs fondamentales du management, on se rend compte que l’interactionnel et le procédural sont des moteurs plus pertinents que le fait d’avoir une justice distributive efficace. Cela démontre que les qualités de manager restent importantes dans le relationnel et dans la mise en place de règles et que l’écoute reste une qualité centrale d’un management juste. »

 

Témoignage 3 : Jeremy

« Les exercices pratiques ont été très enrichissants. Le 1er petit cas en groupe nous a montré l’importance de communiquer avant de donner son point de vue. Notre manque d’échanges ne nous a pas permis de constater que nous avions des situations différentes, chaque groupe à donner sa solution en pensant qu’elle était la plus juste, et les solutions différentes données par les autres groupes pouvaient nous sembler injustes. L’exercice du guide/guidé nous a montré combien il est important de prendre du temps pour décrire, expliquer afin que l’autre se sente en confiance. Le dernier exercice sur le fair transnational leadership nous a poussé à faire évoluer les autres pour qu’ils trouvent eux même des solutions. Cet exercice était difficile car en tant que manager nous avons tendance à tout de suite apporter une solution ce qui flatte notre ego. L’enchaînement du cours permet de se questionner petit à petit, et le libre échange permet aussi de confronter des points théoriques avec des expériences vécues. »

 

Témoignage 4 : Kristel

« J’ai apprécié de travailler sur un sujet qui me paraissait particulièrement important mais qui était rarement pratiqué dans mon environnement de travail actuel. Il est facile de se déconnecter de pratiques qui peuvent paraître évidentes et qui relèvent simplement du respect d’autrui mais nous nous apercevons jour après jour du décalage entre ces « évidences »  et les véritables pratiques managériales. Ce cours m’a donc permis d’enrichir de m’attribuer un vocabulaire, une méthodologie à des situations vécues en entreprise et à renforcer mes convictions managériales. »

 

Témoignage 5 : Jean-Francois

« Ce séminaire restera un moment important de mon MBA. En effet, nous avons abordé des thèmes profonds touchant à l’humain et à la responsabilité managériale. Avec peu de choses et de mots on peut faire beaucoup de bien mais également beaucoup de mal. Le bien-être par la justice organisationnelle est un gage durable d’engagement et de performance des équipes. Ceci est encore plus vrai dans les situations de crise ou de stress (comme par exemple une fusion) ou les sentiments de justice peuvent faire toute la différence dans la réussite ou non de la gestion de ces situations. Je pense que mon fonctionnement personnel en tant que manager a toujours été de ressentir et d’appliquer plus ou moins adroitement ces notions de justice. Aujourd’hui les notions plus théoriques apprises me permettront j’en suis persuadé d’aller au delà et d’affiner mon management. C’est une des valeurs de base qui pourra garantir la pérennité de tout un système qui a tendance à perdre les notions de justice pour se focaliser uniquement sur le profit et la gestion à court terme. »

 

Témoignage 6 : Nicolas

« Mon ressenti personnel général est que l’on doit toujours faire plus attention à la forme de ce que l’on fait qu’au fond, que l’on interagit avec ses émotions et celles des autres, et que ce sont les émotions qui priment dans tout évènement. Je n’en étais pas forcément conscient, ou plutôt je n’était pas conscient que la gestion des émotions était omniprésente dans toute relation humaine, et qu’en fait on évolue dans un monde de perceptions. Naturellement j’avais déjà expérimenté l’importance de se mettre à la place de son interlocuteur pour tester son message, son impact, mais j’ai pris conscience de la domination de la forme sur le fond. C’est-à-dire que c’est ce à quoi il faut d’abord faire attention en premier et en dernier, lors d’une annonce difficile, ou si l’on veut laisser une bonne impression, ou si l’on veut accompagner quelqu’un dans un processus de travail.

D’autre part en détectant dans quel état émotif se trouve l’interlocuteur, en anticipant l’effet émotif que l’on va ou veut produire, on est plus efficace dans le passage de son message ou au contraire on peut être moins « impactant » sur lui en cas de « nouvelle difficile », et l’acceptation n’en sera que meilleur moins douloureuse et le rebond plus rapide. J’ai donc eu une prise de conscience et acquis aussi des techniques appliquables concretement »

 

Témoignage 7 : Thierry

« S’il fallait résumer le séminaire, ou la conclusion principale que j’en tire à titre personnel, ce serait VIGILANCE. En effet, sous prétexte de réactivité, d’efficacité, d’efficience, la relation entre les Hommes peut vite être sous-estimée. J’ai aussi appris qu’il faut laisser s’exprimer les autres, afin d’évaluer l’ensemble des arguments et se respecter mutuellement. »