Etudes de cas

Les études de cas sont aux apprentis managers ce que les simulateurs de vol sont aux apprentis pilotes. Des situations réelles sont décrites dans lesquelles un problème est posé à des professionnels et toutes les informations utiles pour le résoudre sont données. Les participants résolvent le problème posé dans le cas et proposent une stratégie et un plan d’action. L’animateur les aide ensuite à évaluer le bien-fondé de la solution qu’ils ont proposée et ouvre de nouvelles voies de compréhension et de résolution du cas. Bien-sûr l’animateur a un truc : la note pédagogique que n’a pas le participant et où est généralement décrite et commentée la solution qui a été adoptée avec succès dans la réalité par les protagonistes du cas !

Les études de cas que je co-écris sont publiées à la CCMP (Centrale des Cas et des Medias Pedagogiques). Si vous êtes formateur en management, vous pouvez leur demander une version d’essai. Trois cas sont décrits ci-dessous : un cas sur le management des ressources humaines dans un contexte asiatique, un cas sur l’application des théories du juste à la sélection d’un candidat à un poste de direction et un cas sur le management de conflits entre salariées de générations différentes, dont l’une appartient à la génération Y. Pour chaque cas vous trouverez le lien avec le site de la CCMP où le cas est en vente, un résumé du cas, ses objectifs pédagogiques et quelques témoignages d'utilisateurs.

MARION, ANNIE et ISABELLE : la génération Y au travail…

DR. THIERRY NADISIC Le 6.06.13

Référence : H0589                 

http://www.ccmp.fr/collection-ccmp/cas-marion-annie-et-isabelle-la-generation-y-au-travail

 

Résumé

 

Le cas présente un conflit entre Annie et Marion deux salariés de générations différentes dans une équipe projet, pilotée par Isabelle, leur manager qui met en place une session du ‘Club des DRH’ pour le compte d’EPRM, grande organisation publique nationale.

Cette étude de cas « Marion, Annie et Isabelle : La génération Y au travail » se compose de trois parties.

PARTIE A : LES TATONNEMENTS ET LA PRISE DE CONSCIENCE D’ISABELLE
La situation est présentée du point de vue d’Isabelle, la directrice marketing qui manage Marion et Annie (noter qu’elle appartient à la génération X).
PARTIE B : LA MOTIVATION ET L’IMPATIENCE DE MARION
La situation est présentée du point de vue de Marion qui appartient à la génération Y et qui est en conflit avec Annie.
PARTIE C : L’INCOMPREHENSION ET LA DECEPTION D’ANNIE
La situation est présentée du point de vue d’Annie qui appartient à la génération du Baby Boom et qui est en conflit avec Marion.

  (suite…)

C&C : Assessment Center : la sélection du Directeur des Affaires Economiques est-elle juste ?

DR. THIERRY NADISIC Le 6.06.13

Référence :H0571

http://www.ccmp.fr/collection-ccmp/cas-cc-assessment-center-la-selection-du-directeur-des-affaires-economiques-est-elle-juste

 

Résumé

 

Le cas présente la manière dont a été recruté en interne puis sélectionné le nouveau directeur des Affaires Economiques chez C&C avec l’aide d’un Assessment Center extérieur à l’entreprise. Il est composé de trois interviews et d’une annexe portant sur le test de sélection mis en place.
INTERVIEW 1 : MARIELLE
Il s’agit d’un des trois candidats pour le poste. Marielle relate comment elle a vécu toute la mise en œuvre de la procédure de sélection.
INTERVIEW 2 : PHILIPPE DUPONT, CONSULTANT DE MAXIHOM, UN ASSESSMENT CENTER
Philippe est le consultant qui a mis au point la procédure de sélection ayant permis de choisir entre les trois candidats. Il explique comment la procédure a été définie.
INTERVIEW 3 : CYRILLE BOULLER, HR PARTNER
Cyrille est le conseiller RH interne de la directrice qui avait la responsabilité de la décision de sélection. Il raconte son expérience et les raisons des choix réalisés.

  (suite…)

Multinationale chinoise ZC : hémorragie de talents à Shanghai

DR. THIERRY NADISIC Le 6.06.13

Référence : H0560

http://www.ccmp.fr/collection-ccmp/cas-multinationale-chinoise-zc-hemorragie-de-talents-a-shanghai

 

Résumé

 

Fabricant d’équipements de télécommunications, l’entreprise ZC (Zhong Guo Communications) a été créée à la fin des années 1980 par une poignée d’ingénieurs en électronique chinois. Elle n’adopte une stratégie de développement à l’international qu’à la fin des années 1990, ce qui se concrétise début 2002 par le rachat historique et médiatisé de l’activité de fabrication de terminaux de Silicom, troisième équipementier mondial de télécommunications.
Cet événement est un véritable coup d’éclat et fait prendre conscience au monde de la vitalité, du dynamisme et de l’ambition des entreprises chinoises. A l’époque, cette nouvelle, abondamment reprise par la communication de l’entreprise et surtout celle de l’Etat, avait suscité un enthousiasme incroyable dans toutes les couches de la population chinoise et ZC croulait sous les demandes d’emploi et les offres de services les plus hétéroclites. De l’intelligentsia chinoise aux paysans dans les campagnes, tout le monde ne jurait que par ZC. On était alors bien loin de ces démissions à répétition !!
Le cas présente la situation de ZC, multinationale chinoise en difficulté qui perd ses meilleurs commerciaux au profit de la concurrence. Seule une nouvelle politique de ressources humaines pourra arrêter « l’hémorragie ». Les différents éléments permettant au lecteur de définir cette nouvelle politique sont présentés tout au long du cas sous la forme vivante de conversations, réunions et rencontres faites par James Wu, un jeune et jusqu’à présent brillant DRH chinois…

  (suite…)